Veille n°3 - Google, 15 ans et toujours surprenant

Nouvel âge, nouveau visage, nouvel usage

Publié le :

Dans : Veille

Doodle des 15 ans de Google

Exceptionnellement, ce troisième article de veille sera exclusivement consacré à Google : les tops et les (potentiels) flops d'une entreprise qui nous ravit et nous étonne depuis 15 ans.

Google fête ses 15 années d'existence...

L'info ne vous a certainement pas échappé : Google a célébré en septembre son quinzième anniversaire. Il est intéressant de constater les évolutions de l'entreprise, aussi bien au niveau de ses ressources que de son positionnement et on ne peux qu'être envieux de la place qu'elle a acquise dans le monde en si peu de temps. Petit retour en arrière...

Premiers Doodle

En 2000, Google lance son premier Doodle, à savoir une déclinaison graphique de son logo. Treize ans plus tard, nous nous surprenons à passer plusieurs minutes à essayer de battre le score de nos collègues sur les mini-jeux proposés par l'entreprise à la place de son logo.

Création de GMail

En 2004, Gmail fait son apparition. D'abord développé comme un outil interne, la plateforme web de gestion de ses emails est désormais la première dans le monde et revendique plus de 425 millions d'utilisateurs actifs.

Création de Google Maps

En 2005, c'est au tour de Google Maps d'être dévoilé au grand public. Ce service de cartographie indispensable s'est vu complété au fil des années par des projets de plus en plus fous : transports en commun, trafic en temps réel, Street View, vues en 3D...

Sortie de Google Analytics

La même année, Google Analytics fait son apparition et permet aux webmasters de récolter et d'analyser gratuitement les performances de leur site internet. Outil de SEO presque incontournable, il a été étoffé au fil des années pour devenir extrèmement complet et puissant.

Lancement d'Android

En 2008, Google annonce la création d'un système d'exploitation pour mobiles : Android. Face à une concurrence très rude, le succès est tout de même au rendez-vous puisque le logiciel possède une part de marché mondiale largement supérieure à ses concurrents.

Nous n'avons compilé ici évidemment que quelques morceaux choisis : le rythme de développement de l'entreprise et son implication active dans des domaines aussi variés que l'environnement ou l'éducation forcent le respect. Si certains choix sont critiquables, il est indéniable que Google a changé notre quotidien et ne s'arrêtera pas là.


...dans la sobriété...

L'entreprise a du démontré au fil des années qu'elle avait une réelle force d'innovation et d'évolution, qu'il s'agisse de projets de grande envergure comme des plus petits détails. Très récemment, vous avez peut-être noté 2 modifications sur sa page d'accueil :

  • le lanceur d'application, sous la forme d'une bulle contenant des icônes d'applications ;
  • et surtout, un logo légèrement modifié et en adéquation avec la mode graphique actuelle, inspirée du flat design.
Logo et lanceur d'applications sur Google
Une page d'accueil re-designée pour coller aux tendances

... et sort Google Web Designer

Google a dévoilé en version Beta un nouveau projet baptisé Google Web Designer. L'idée est sur le papier alléchante : un logiciel téléchargeable pour pouvoir construire graphiquement des animations 2D ou 3D compatibles sur les navigateurs récents (notamment sur mobile). En pratique, cependant...

Fenêtre de création sous Google Web Designer
La création d'une nouvelle publicité HTML5

Derrière l'idée de pouvoir créer des objets animés et illustrés, la réalité s'impose dès les premiers écrans : l'outil est déjà très orienté bannières publicitaires. En terme d'interface utilisateur, les habitués percevront quelques éléments de l'application SketchUp (notamment le plan de travail 3D) ; globalement, cependant, on se trouve face à une application assez symptômatique des logiciels lourds de Google : sous couvert d'une interface épurée, on doit fouiller et tenter des combinaisons clic/boutons pour parvenir à ses fins.

Fenêtre en vue Conception
L'interface permet de naviguer en 3 dimensions autours des composants graphiques

L'outil est présenté comme facilitant la tâche, mais il est néanmoins assez compliqué de mettre sur pieds une animation simple exempte de bugs graphiques. De même, le pari de proposer à la fois une vue WYSIWYG (création par une interface graphique) et une vue Code (modification à la main du code source) semble perdu lorsqu'on se rend dans cette dernière et qu'on constate qu'il existe déjà plusieurs centaines de lignes pour une animation relativement simple.

Fenêtre en vue Code
Le code généré semble difficilement modifiable...

Enfin, la question de la qualité des productions se posera vite : est-ce que les animations perdront vite leur caractère artistique et technique qui les apparentent à celles réalisées grâce aux premières versions du logiciel Flash ? Les premières réactions sur les réseaux sociaux semblent sceptiques quand à ce produit et Google a démontré par le passé ne pas avoir peur d'abandonner rapidement certains projets. Seul l'avenir nous le dira.

À ce propos...

Revenir

Vous avez aimé cet article ?
Partagez-le avec vos réseaux !

À propos de l'auteur

L'agence 1000 volts est spécialisée dans le conseil en stratégie marketing et dans le développement de solutions web, mobiles et digitales à Rennes en Bretagne.